APTITUDES

par | Avr 5, 2020

Lena Loriol

Il existe aujourd’hui encore de nombreuses idées préconçues au sujet du fonctionnement haut potentiel, allant un peu des génies précoces “autistes” brillants et associaux à un marginal hypersensible, meurtri et incompris…
Il n’est pas étonnant que la plupart des personnes concernées ne se retrouvent pas dans ces clichés. La confusion est également de mise quant aux nombreuses appellations existant pour qualifier ce fonctionnement : surdoué, haut potentiel, zèbre, atypique…, aucune ne fait l’unanimité.

Le “câblage” HP en terme de différence neurologique, se voit

  • au niveau du déploiement de la pensée
  • au travers d’une sensibilité particulière
  • au niveau sensitif et émotionnel.

Ceci va impacter les processus de développement.

Parler des aptitudes ou prédispositions sans tenir compte des processus de développement manque de sens. Pouvoir utiliser ses compétences dépend de paramètres externes environnementaux, de paramètres internes, tout cela alimentant les processus de développement qui vont se dévoiler au travers des talents développés, des stratégies d’adaptation ou de survie.

 

Les aptitudes ou habiletés naturelles

Dans le monde des hauts potentiels, les aptitudes spécifiques sont liées à une structure neurologique différente, physiquement différente.

On peut en résumer l’effet en ces termes :

  • ça va plus vite,
  • ça va plus fort,
  • le système se souvient de plus de choses sans avoir dû, pour autant, activer les processus de mémorisation et
  • la structure est moins stable.

N’importe quelle aptitude donne accès à un potentiel, le potentiel révèle des prédispositions qui dépendent du fonctionnement HP, mais pas seulement.

 

“Rare est le nombre de ceux qui regardent avec leurs propres yeux et qui éprouvent avec leur propre sensibilité.”

Albert Einstein, in
Comment je vois le monde

Les spécificités du câblage, comme n’importe quel autre système adaptatif, portent au sein de leur structure le risque de ne se développer que partiellement. Cela va interférer avec le déploiement de ses capacités. Repérer ce qui appartient au câblage, -élément qui restera toujours- ,  de ce qui appartient aux stratégies de compensation est essentiel.