HP (Intellectuels) Laminaire ou Complexe selon R. Guilloux

par | Mai 3, 2020

Une fois tous les test effectués,

il s’avère que votre loulou ou louloutte fait partie de la catégorie des enfants à haut potentiel intellectuel avec une courbe homogène ou avec des écarts raisonnables sans difficultés particulières…

… Et pourtant vous sentez bien qu’il y a quelque chose qui ne va pas…
Votre enfant a peut être des sautes d’humeur importantes, un jour il rayonne, le lendemain c’est la déprime totale…

Fanny Nussbaum, directrice du Centre Psyrène, apporte un éclairage nouveau sur deux formes d’expression du haut potentiel intellectuel.

Elle distingue deux fonctionnements:

  • Un fonctionnement perturbé par des turbulences : Le haut potentiel Complexe ou HP-C
  • Ou au contraire un fonctionnement fluide et stable : Le haut potentiel Laminaire ou HP-L

Haut Potentiel Laminaire HP-L

Haut Potentiel Complexe HP-C

Un manque de confiance en soi-même est souvent associé à ce «profil».

L’enfant à HP- Profil Laminaire (HP-L) trouve habituellement du plaisir à apprendre; cependant il ne s’agit pas pour lui d’une nécessité «vitale». On sera surpris par son ouverture d’esprit et par sa capacité à répondre de façon appropriée à des stimulations diverses et variées…

Un manque d’estime de soi-même est souvent associé à ce «profil».

L’enfant à HP- Profil Complexe (HP-C) a besoin d’apprendre, mais surtout de comprendre ce qu’il apprend et pourquoi il l’apprend. Ce besoin de stimulation quasi permanent lui confère une grande curiosité concernant le monde qui l’entoure.

Une distinction est faite entre les enfants à HP avec turbulence et les enfants à HP avec un trouble associé (TA )….

Le terme Laminaire recouvre la possibilité d’un «fond d’anxiété» dans la confrontation entre son Potentiel et le monde extérieur.

Le terme « complexe » recouvre la possibilité de «turbulences» dans l’utilisation «potentielle» du Potentiel…

Ces distinctions vont avoir un impact très intéressant dans le cadre scolaire

car elles permettent de dégager des angles d’approche d’aide différents en fonction du type de profil de l’enfant à HP dont découlent des profils scolaires.

HP adaptable

Sait être plus conformiste
Sait endosser l’habit «d’élève»…
S’en sort avec la moyenne….. mais n’est pas très heureux à l’école

HP fluide

Sait être élève
Prend du plaisir à apprendre
A souvent un parcours scolaire de haut niveau

HP avec turbulences

Non conformiste
Créatif
Ne montre pas son HPI
Leader ou marginal
Refus du scolaire jusqu’à la phobie
Parcours chaotique
Résultats au-dessous de ses capacités

HP avec trouble associé (TA )

Parcours difficile car il ne peut exprimer son potentiel à cause des difficultés liées au TA

Tableau récapitulatif  des comportements entre un haut potentiel laminaire et un haut potentiel complexe

Laminaire HP-L

Est d’humeur changeante

Passe rarement inaperçu

Ne laisse pas indifférent, rejet ou fascination; parfois chef de file, parfois marginal

Fait preuve d’humour cinglant, supporte difficilement l’humour à son égard

Peut être agressif, dans la provocation, par manque d’estime de lui-même

A tendance à rechercher des relations fusionnelles, est d’emblée dans la sympathie mais a du mal à se mettre à la place de l’autre

A une sensibilité exacerbée, supporte mal la frustration

A besoin de liens affectifs avec l’entourage, motivation intrinsèque pour mobiliser ses ressources

A si peur de l’échec qu’il peut se mettre en retrait jusqu’à la phobie scolaire

A un parcours scolaire plus ou moins chaotique

Complexe HP-C

Est plutôt facile à vivre

Est d’un abord simple, sait être à sa place et il n’envahit pas l’espace. Se montre discret

Fait l’unanimité, sorte d'”Aura”.

Fait preuve de lucidité, de sens critique

Est d’emblée dans l’empathie, mais peut manquer de confiance en lui-même

Peut se montrer anxieux par peur de ne pouvoir répondre au attente des autres et de siennes A une sensibilité exacerbée, supporte mal la frustration

A besoin de se sentir en sécurité et d’avoir un sentiment de compétence pour prendre des risques face à la difficulté.

Peut parfois montrer une anxiété de performance

A souvent un parcours scolaire de haut niveau

 

Tableau récapitulatif  des aspects cognitifs entre un haut potentiel laminaire et un haut potentiel complexe

Laminaire HP-L

Besoin de comprendre ce qu’il apprend et pourquoi

Fait preuve d’une grande curiosité

Veut comprendre le monde

Fait preuve d’une pensée rapide, fulgurante, associative, intuitive, mais manque souvent d’efficacité

Procède par interprétation

Est en difficulté avec la confrontation de ses théories avec la réalité, la concentration et l’approfondissement

Réfléchit en permanence, pensée addictive

A du mal à exploiter son potentiel

A des difficulté de planification et d’anticipation

A un imaginaire riche, une pensée fantasmatique, fait preuve de créativité

Présente souvent des décalages cognitifs et /ou affectifs

Complexe HP-C

A du plaisir à apprendre, ce n’est pas une nécessité vitale

Est ouvert d’esprit mais pas forcément curieux de tous les sujets. (F. Nussbaum pas d’enthousiasme serein.)

Veut explorer le monde

Fait preuve de rapidité d’esprit et d’efficacité

Raisonne de manière abductive

Possède une palette cognitive  suffisament étendue pour s’adapter

Réfléchit si besoin

Sait utiliser ses capacités cognitives à bon escient

A besoin de planification et d’anticipation

Ne se montre pas particulièrement créatif sauf dans ses domaines de prédilection

Présente un profil équilibré

 

Extrait de : Roselyne Guilloux, Les élèves à haut potentiel intellectuel; Retz, Paris 2016